• Le développement futur du programme pour la LMA r/r (Leucémie Myéloïde Aigue réfractaire/récidivante) et le syndrome myélodysplasique (MDS) sera renforcé par notre procédé de production OptimAb
  • Le recrutement dans l'essai DEPLETHINK, qui évalue le CYAD-01 après une chimiothérapie de préconditionnement, se poursuit tandis que l'essai THINK progresse vers le segment d'expansion qui évaluera le CYAD-01 produit selon le procédé OptimAb et administré en tant que monothérapie
  • L’essai CYCLE-1 évaluant un CAR-T basé sur NKG2D de nouvelle génération, le CYAD-02, après une chimiothérapie de préconditionnement, est sur le point de commencer son recrutement début 2020
  • Les résultats préliminaires du programme pour la LMA r/r et MDS utilisant le procédé OptimAb sont attendus d'ici la fin du premier semestre 2020.

Mont-Saint-Guibert, Belgique – Celyad (Euronext Bruxelles et Paris, et Nasdaq : CYAD), une société biopharmaceutique de stade clinique spécialisée dans le développement des thérapies cellulaires CAR-T, a présenté aujourd'hui une mise à jour de son programme de développement autologue CAR-T basé sur NKG2D pour le traitement de la leucémie myéloïde aiguë (LMA) r/r et des syndromes myélodysplasiques (MDS) lors du 61e congrès annuel de l'American Society of Hematology (ASH) qui se tient du 7 au 10 décembre 2019 à Orlando, Floride.

Filippo Petti, CEO de Celyad, a déclaré : " Au cours des derniers mois, nous avons travaillé de façon assidue à la transition de notre procédé de fabrication exclusif OptimAb pour en faire le fondement de notre programme CAR-T autologue pour le traitement de la leucémie myéloïde aiguë réfractaire/récidivante et du syndrome myélodysplasique. Nous sommes encouragés par l'ensemble des données générées à ce jour par notre principal candidat autologue CYAD-01 pour le traitement de la LMA et du MDS, particulièrement en raison de son profil de tolérabilité et de son activité anti-leucémique."

"Nous sommes ravis de continuer à évaluer notre approche CAR-T basée sur NKG2D en utilisant notre procédé de fabrication OptimAb, qui génère une fréquence plus élevée de cellules CAR-T moins différenciées qui présentent une meilleure activité antitumorale dans les études précliniques. Dans l'ensemble, nous croyons que ce procédé nous donne les meilleures chances de succès pour les deux produits candidats autologues, CYAD-01 et CYAD-02. En plus de notre essai DEPLETHINK en cours, les prochaines étapes clés de notre vaste programme pour la LMA et le MDS comprennent l'expansion de l'essai THINK et le début de l'essai CYCLE-1 alors que nous cherchons à établir NKG2D comme cible importante pour le traitement des tumeurs malignes difficiles à traiter ", poursuit M. Petti. 

CYAD-01 – Essai de Phase 1 THINK

  • 16 patients ont été recrutés à ce jour dans l'étude THINK, évaluant le CYAD-01 administré par injections multiples selon un calendrier bimensuel, et neuf autres patients ont été recrutés selon un schéma « dose dense » (hebdomadaire) dans le segment à doses croissantes de l'étude.
  • Le CYAD-01 administré sans chimiothérapie de préconditionnement a été généralement bien toléré, avec 11 des 25 patients ayant présenté des effets indésirables liés au traitement de grade 3/4. Le syndrome de libération de cytokines (CRS) est survenu chez 13 patients, avec quatre événements de grade 3 et deux de grade 4, qui ont été rapidement contrôlés après un traitement approprié comprenant le tocilizumab. Deux toxicités limitant la dose (DLT) ont été signalées au niveau de la dose 3 (3 milliards de cellules par perfusion), dont un CRS de grade 4 (schéma bimensuel) et un CRS de grade 3 (schéma dose dense). Aucun effet neurotoxique indésirable lié au traitement n'a été signalé.
  • Dans l'ensemble, 8 des 15 patients évaluables traités avec CYAD-01 produit avec le précédent procédé de fabrication mAb ont démontré une activité anti-leucémique. 5 des 8 patients ont présenté une réponse objective. De plus, un patient présente une stabilisation de la maladie de plus de trois mois.
  • Les patients traités dans les cohortes de l'essai clinique CYAD-01 à injections hebdomadaires n'ont pas montré d'amélioration des résultats cliniques par rapport aux patients traités avec des injections de CYAD-01 toutes les deux semaines. Cependant, les patients recrutés dans les cohortes du schéma dose dense semblaient présenter une plus intense infiltration des blastes de la moelle osseuse et être plus pancytopéniques au moment du recrutement que les patients enrôlés dans les cohortes du schéma bimensuel.
  • La plupart de l'activité anti-leucémique observée au cours de l'essai, à l'exception des 2 patients qui ont subi une greffe de cellules souches humaines allogéniques, était de courte durée.
  • Pour le moment, l'activité anti-leucémique a surtout été observée chez les patients initialement diagnostiqués avec une LMA classifiée par ELN 2017 comme favorable ou intermédiaire ou un MDS avec un score pronostique international (IPSS-R) autre que « très élevé ». D'autres patients sont nécessaires dans l'essai pour mieux évaluer l'observation.
  • La société prévoit passer au segment d'expansion de l'essai THINK afin de poursuivre l'évaluation du CYAD-01 produit selon le procédé OptimAb. Le recrutement dans le segment d'expansion de l'essai devrait débuter au premier trimestre 2020 et les données préliminaires devraient être disponibles d'ici la fin du premier semestre 2020.

 

CYAD-01 – Essai de Phase 1 DEPLETHINK

  • 9 patients ont été recrutés dans l'étude pour évaluer le CYAD-01 produit à l'aide du procédé de fabrication mAb après une chimiothérapie de préconditionnement à base de cyclophosphamide et de fludarabine, ou CyFlu, aux deux premiers niveaux de dose du segment à dose croissante de l'étude
  • Le CYAD-01 produit à l'aide du procédé mAb et injecté suite à une chimiothérapie de préconditionnement a été généralement bien toléré. Lors de la première infusion de CYAD-01 du cycle de consolidation (3 milliards de cellules par infusion), un patient a présenté un syndrome de libération de cytokines de grade 4 (CRS) et une encéphalopathie liée aux cellules CAR-T (CRES) de grade 3, et un autre patient a présenté un CRS de grade 3. Les deux patients se sont rétablis après traitement approprié comprenant le tocilizumab.
  • La chimiothérapie de préconditionnement a permis d'améliorer l’expansion et la persistance des cellules CYAD-01 par rapport aux cellules infusées sans préconditionnement.
  • Jusqu'à présent, aucune réponse objective n'a été observée aux deux premières doses de l'étude chez des patients traités par le CYAD-01 produit selon procédé mAb.
  • En septembre 2019, la société a annoncé avoir administré avec succès un premier patient de la cohorte 3 avec CYAD-01 produit selon le procédé OptimAb (300 millions de cellules par infusion).
  • Le recrutement dans l'essai est en cours et l'on prévoit une augmentation de la dose jusqu'à un milliard de cellules par infusion dans la cohorte 4. Les données préliminaires évaluant le CYAD-01 produit selon le procédé OptimAb des cohortes 3 et 4 sont attendues d'ici la fin du premier semestre 2020.

CYAD-02 – Essai de Phase 1 CYCLE-1

  • En novembre 2019, la société a lancé l'étude de phase 1 à doses croissantes CYCLE-1 (NCT04167696), qui évaluera la sécurité et l'activité clinique de CYAD-02, candidat CAR-T autologue basé NKG2D de nouvelle génération, produit selon le procédé OptimAb, après une chimiothérapie de préconditionnement CyFlu chez des patients atteints de LMA r/r et MDS.
  • CYAD-02 intègre la technologie SMARTvector  shRNA sous licence Horizon Discovery pour cibler les ligands MICA et MICB du récepteur NKG2D. Il a été démontré que le knock-down de l'expression MICA et MICB par shRNA sur les cellules CAR-T NKG2D améliore l'expansion in vitro des cellules CAR-T et améliore l’expansion et la persistance des cellules in vivo dans les modèles précliniques, en comparaison avec le CYAD-01 produit selon le procédé mAb
  • Le recrutement de l'essai CYCLE-1 devrait débuter début 2020 et les données préliminaires devraient être disponibles au cours du second semestre de 2020.

A propos de l’essai de Phase 1 THINK

THINK (NCT03018405) est une étude ouverte de phase 1 à doses croissantes évaluant la sécurité et l'activité clinique de plusieurs administrations du CYAD-01 sans chimiothérapie de préconditionnement.  Le segment de l'étude portant sur l'augmentation de la dose a évalué trois niveaux de dose (300 millions, 1 milliard et 3 milliards de cellules par infusion) d'un ou deux cycles de trois administrations de CYAD-01 à intervalle de deux semaines (bimensuel). En 2018, l'essai THINK a été modifié afin d’inclure deux cohortes supplémentaires dans le but d’évaluer un schéma posologique plus fréquent (dose dense) de CYAD-01 pour le traitement de la LMA r/r. Le premier cycle comprend trois administrations de CYAD-01 espacées d'une semaine (hebdomadaire). Le deuxième cycle comprend trois administrations du CYAD-01 espacées de deux semaines. Les patients reçoivent soit 1 milliard de cellules (Cohorte 10) ou 3 milliards de cellules (Cohorte 11) par administration. Le critère d'évaluation principal de l'essai est la sécurité et les critères d'évaluation secondaires comprennent l'activité clinique et la pharmacocinétique.

A propos de l’essai de Phase 1 DEPLETHINK

En octobre 2018, Celyad a lancé l'étude de Phase 1 DEPLETHINK (NCT03466320). L'étude ouverte à doses croissantes évalue une seule infusion de CYAD-01 après un schéma de traitement de préconditionnement standard avec de la cyclophosphamide (300 mg/m²) et fludarabine (30 mg/m²), ou CyFlu. L'essai comprend deux intervalles différents entre la lymphodéplétion et l'administration de CYAD-01. De plus, l'essai évalue plusieurs doses croissantes de CYAD-01 : 100 millions, 300 millions et 1 milliard de cellules par infusion. Le critère d'évaluation principal de l'essai est la sécurité et les critères d'évaluation secondaires comprennent l'activité clinique et la pharmacocinétique.

A propos du procédé de production OptimAb

Le procédé de production exclusif OptimAb de Celyad est basé sur un temps de culture cellulaire réduit et incorpore un inhibiteur sélectif PI3K. Ainsi, le produit obtenu est enrichi en cellules T dans un état de différentiation précoce proche de celui des cellules mémoire. Les données précliniques indiquent que la production de CYAD-01 selon le procédé OptimAb améliore son activité antitumorale dans un modèle préclinique agressif de Leucémie Myéloïde Aigue (LMA) en comparaison de CYAD-01 produit selon le procédé de fabrication antérieur (mAb).

Téléchargez le(s) communiqué(s) de presse

Press release

97.33 Ko

Communiqué de presse

127.98 Ko

Celyad administre avec succès un premier patient avec CYAD-02 dans l’essai CYCLE-1 pour la...

Prochaine actualité

Celyad administre avec succès un premier patient avec CYAD-02 dans l’essai CYCLE-1 pour la...