Mont-Saint-Guibert, Belgique - Celyad (Euronext Bruxelles et Paris, et Nasdaq : CYAD), une société biopharmaceutique de stade clinique spécialisée dans le développement des thérapies cellulaires CAR-T, annonce aujourd'hui la présentation d’une mise à jour des données cliniques du programme CYAD-01 dans les tumeurs hématologiques lors du 60ème congrès annuel de l’ASH (American Society of Hematology).

  • L’administration de CYAD-01 sans chimiothérapie de préconditionnement est bien tolérée et démontre une activité anti-leucémique chez cinq des huit patients (62%) atteints de leucémie myéloïde aiguë réfractaire/récidivante (AML r/r), évaluable selon le protocole de l'étude de phase I THINK avec trois réponses objectives (CRh/Cri).
  • Le deuxième cycle de CYAD-01 montre une diminution significative du nombre de blastes dans la moelle osseuse des patients LMA r/r après une rechute hématologique.
  • Les données de sécurité préliminaires de l'essai de phase 1 DEPLETHINK, évaluant CYAD-01 avec une chimiothérapie de préconditionnement chez les patients atteints de LMA r/r, ont montré que l'administration en cours dans la première cohorte était bien tolérée, sans événements indésirables de grade 3 ou 4 liés au traitement.


Mont-Saint-Guibert, Belgique - Celyad (Euronext Bruxelles et Paris, et Nasdaq : CYAD), une société biopharmaceutique de stade clinique spécialisée dans le développement des thérapies cellulaires CAR-T, annonce aujourd'hui la présentation d’une mise à jour des données cliniques du programme CYAD-01 dans les tumeurs hématologiques lors du 60ème congrès annuel de l’ASH (American Society of Hematology).

Informations sur l’essai de phase 1 THINK – Tumeurs Hématologiques

  • Les résultats de l'essai à doses croissantes seront dévoilés lors d’une présentation orale à l'ASH par l’investigateur principal David A. Sallman, M.D., du département d'hématologie maligne du Moffitt Cancer Center (abstracts #902). Une analyse intermédiaire a été effectuée chez dix patients atteints de LMA r/r pour les trois doses de CYAD-01 sans préconditionnement.
  • Sur huit patients atteints de LMA r/r du segment à doses croissantes de l’essai clinique, évaluables selon le protocole (au moins un cycle de traitement) :
    • Cinq patients (62%) ont démontré une activité anti-leucémique dont trois patients (38%) ont obtenu une réponse objective et deux patients (25%) une stabilisation de la maladie avec diminution significative du nombre de blastes dans la moelle osseuse.
      • Comme mentionné précédemment, un patient atteint de LMA r/r a obtenu une réponse complète associée à une récupération hématologique partielle (CRh). Ce patient a reçu une greffe de cellules souches hématopoïétiques allogéniques et reste en réponse complète négative résiduelle minimale (CRMRD-) depuis plus de 14 mois. Deux patients atteints de LMA r/r ont présenté une réponse complète avec récupération médullaire (CRi) d'une durée d’un mois.
      • Deux patients atteints de LMA r/r traités au second niveau de dose ont présenté une stabilisation de la maladie et une diminution significative du nombre de blastes dans la moelle osseuse. Un patient a présenté une diminution du nombre de blastes de 9,8% à 5,5% après un premier cycle de traitement par CYAD-01. Ce patient a ensuite réalisé un deuxième cycle de traitement par CYAD-01 au second niveau de dose. La première injection de ce deuxième cycle a été administrée sept semaines après la dernière injection du premier cycle. Le traitement par ce second cycle de CYAD-01 a a été associée à une réduction significative du nombre de blastes dans la moelle osseuse du patient, passant de 12,5% à 5,8%, ce qui pourrait être considéré comme l’induction d'une réponse partielle (PR) après une rechute hématologique entre les deux cycles. Une analyse plus poussée a démontré que les deux patients présentaient une greffe de CYAD-01 dans la moelle osseuse au 28ème jour de traitement.
  • Un sixième patient atteint de LMA r/r à risque selon la stratification ELN 2017 (European Leukemia Net) a démontré une stabilisation de la maladie à deux mois et doit commencer prochainement un deuxième cycle de traitement par CYAD-01.
  • Seuls deux patients évaluables selon le protocole ont augmenté leur niveau de dose dans l’essai.
  • Deux autres patients atteints de LMA r/r ont été recrutés au troisième niveau de dose de l'essai. Les résultats complets de ces patients sont attendus pour le premier semestre 2019.
  • Globalement, le traitement par CYAD-01 sans chimiothérapie de préconditionnement a été rapporté comme étant bien toléré.
    • Au total, 14 patients atteints de tumeurs hématologiques malignes (LMA, syndrome myélodysplasique et myélome multiple) traités par CYAD-01 ont atteint le suivi de sécurité.
    • Dans l'ensemble, six patients ont présenté des effets indésirables de grade 3 et 4 liés au traitement, dont le syndrome de libération de cytokines (CRS), la lymphopénie et la thrombocytopénie.
    • Un CRS a été observé chez six patients (trois effets indésirables de grades 1 et 2, deux de grades 3 et un de grade 4). Les patients présentant des CRS de grade 1 à 3 se sont rapidement remis après un traitement approprié, comprenant notamment du Tocilizumab.
    • Un patient atteint de LMA r/r a présenté un CRS de grade 4, considéré comme une toxicité susceptible de limiter la dose (Dose Limiting Toxicity ou DLT), après la première injection de CYAD-01 à un niveau de dose 3. Cette injection unique a entraîné une réduction de 14% à 4% du nombre de blastes périphériques.

Le Dr. Christian Homsy, Directeur Général de Celyad, commente : « Les données préliminaires de ces quatorze patients atteints de LMA récidivante ou réfractaire de l'essai THINK ont dépassé nos attentes. En effet, cinq patients sur huit traités par CYAD-01 sans préconditionnement ont démontré une activité anti-leucémique significative. De plus, les données de sécurité initiales indiquent que CYAD-01 est bien toléré. Nous travaillons avec diligence au recrutement de nouveaux patients pour tous nos essais cliniques en cours, qui évaluent CYAD-01 chez des patients atteints de leucémie myéloïde aiguë afin de mieux comprendre le potentiel de cette thérapie CAR-T et son impact sur le traitement de la maladie. »

Informations sur l’essai de Phase 1 DEPLETHINK

  • En octobre 2018, Celyad a recruté le premier patient de l'essai de phase 1 DEPLETHINK (NCT03466320). Cet essai ouvert , à doses croissantes, évaluera l’effet d’une unique injection de CYAD-01 après un traitement préconditionnel standard par cyclophosphamide (300 mg/m²) et fludarabine (30 mg/m²), ou CyFlu.
  • L'essai comprend deux intervalles différents entre la lymphodéplétion et l'administration de CYAD-01. De plus, cet essai évaluera deux niveaux de doses de CYAD-01, à savoir 100 et 300 millions de cellules par injection. Après une évaluation de la progression de la maladie au jour 35, les patients ne présentant aucun signe de progression seront éligibles au traitement par un cycle de trois injections de CYAD-01, sans préconditionnement, à intervalle de deux semaines, à leurs niveaux de doses initiales. Le critère d'évaluation primaire de l'essai est l’innocuité. Les critères d'évaluation secondaires sont l'activité clinique et la pharmacocinétique.
  • Au 27 novembre 2018, trois patients avaient reçu une injection de CYAD-01 après un traitement de préconditionnement par CyFlu. Les données initiales démontrent que le traitement est bien toléré, sans DLT (Dose Limiting Toxicity), ni effets indésirables de grade 3 ou supérieur liés au traitement. Les réponses cliniques de ces trois patients n'ont pas encore été évaluées.
  • Les données préliminaires de l'essai de Phase 1 DEPLETHINK sont attendues pour la mi-2019.

Informations sur l’essai de Phase 1 THINK – Optimisation de la Cohorte 10

  • L’essai THINK a récemment été modifié pour ajouter une cohorte afin d’évaluer un schéma posologique plus fréquent de CYAD-01 pour le traitement de la LMA r/r. Cette cohorte évaluera six injections de CYAD-01 sans préconditionnement sur deux mois. Le premier cycle (induction) comprendra trois injections de CYAD-01 espacées d’une semaine. Le deuxième cycle comprendra trois injections de CYAD-01 espacées de deux semaines. Tous les patients de la cohorte recevront 1 milliard de cellules par injection.
  • Les recrutements de la cohorte ont débuté et des données préliminaires sont attendues au premier semestre 2019.

Informations sur l’essai de Phase 1 EPITHINK

  • EPITHINK est un essai clinique à doses croissantes qui évaluera l’administration simultanée de CYAD-01 et de 5-azacytidine chez des patients atteints de LMA non éligibles à un traitement intensif, n'ayant jamais reçu de traitement et/ou âgés.
  • Au 27 novembre 2018, aucun patient n'avait été recruté dans l'essai.

A propos de CYAD-01 et de la conception de l’essai THINK

CYAD-01 est un traitement CAR-T expérimental dans lequel les cellules T d'un patient sont modifiés pour exprimer le récepteur antigénique chimérique NKG2D, un récepteur exprimé à la surface des cellules tueuses naturelles (NK) capable de se lier à huit ligands induits par le stress et exprimés à la surface des cellules tumorales.

L’essai THINK (NCT03018405) est une étude ouverte de phase 1 à doses croissantes évaluant la sécurité et l’activité clinique de plusieurs administrations de CYAD-01 sans préconditionnement préalable dans deux cohortes de patients parallèles : i) les patients atteints de tumeurs hématologiques malignes, dont la LMA r/r et ii) les patients atteints de tumeurs solides métastatiques. Le segment à doses croissantes de l'étude évalue trois niveaux de dose (300 millions, 1 milliard et 3 milliards de cellules par injection) d'un cycle de trois administrations de CYAD-01 à intervalles de deux semaines.

*** FIN***

Téléchargez le(s) communiqué(s) de presse

Press release

156.89 Ko

Communiqué de presse

173.53 Ko

Persbericht

148.54 Ko